Comment reconnaître un MSM de qualité ?

photo prise au microscope d'un cristal de soufre organique qui remplit ces trois conditions.

Pour être efficace, le soufre organique doit provenir d'une source naturelle et pure ; d'autre part, il doit se présenter sous une forme cristalline qui n'a pas été modifiée. Enfin, le cristal du soufre organique doit être obtenu par précipitation et non par distillation à haute température.

1) Le MSM contient 34% de soufre en termes de poids. Le fait est que la grande majorité du MSM disponible sur le marché ne contient pas 34% de soufre – dans certains cas il est même impossible d'observer la présence de soufre.

2) De même que les engrais ont cassé le cycle du soufre dans la nature, les additifs ajoutés au MSM pour la confection de comprimés ou de gélules neutralisent la bio-disponibilité du soufre contenu dans le MSM (il s'agit principalement d'excipients : agents anti agglomérants et d'écoulement).

3) Le fait de pulvériser les cristaux de soufre organique modifie si profondément la structure du produit qu'il perd beaucoup de son efficacité.

Nous appelons soufre organique le MSM issu du DMSO par précipitation en un cristal brut, non modifié par la suite ni associé à quelque additif que ce soit. Lorsque le Dr Stanley Jacob et d'autres chercheurs commencèrent à investiguer les effets du MSM, ils l'étudièrent sous cette forme cristalline brute directement issue du sélecteur.