Le MSM et la douleur

photo prise au microscope d'un cristal de soufre organique qui remplit ces trois conditions.

La douleur constitue la réponse « signal d'alarme » à un traumatisme reçu par le corps. Le signal est transmis par une série de fibres nerveuses contenue dans des gaines de myéline, par exemple en cas de brûlure. Une autre famille de fibres nerveuses, dépourvue de myéline, s'occupe de la réaction post-traumatique pour pallier au problème : elles vont stimuler le flux sanguin localement, augmenter la rougeur et constituer la réaction inflammatoire. Ces dernières concerneront plutôt l'arthrite par exemple, si on parle de maladie chronique.

    Les observations cliniques effectuées par le Dr Stanley Jacob font état de l'efficacité du soufre organique MSM concernant la douleur par :
  • - une action anti-inflammatoire
  • - la capacité à assouplir le tissu cicatriciel
  • - l'aptitude à augmenter le flux sanguin et à dilater les vaisseaux sanguins (donc permet d'acheminer l'oxygène et les nutriments plus rapidement)
  • - la capacité à réduire le spasme musculaire
  • - la capacité à rendre la membrane cellulaire davantage perméable (donc plus grande efficacité des anti-douleurs naturellement produits par le corps).